Mon hydratant automnal qui sent le cacao…

palmer's insta

Coucou tout le monde ! J’espère que vous allez bien 🙂 !

Vous n’avez pas pu y échapper (à moins de vivre dans le Sud 😦 … ) : les températures s’adoucissent, les jours se raccourcissent, et le changement d’heure donne l’impression que la nuit arrive encore plus rapidement… Oui, l’automne est là et bien là. Et avec lui, la sécheresse cutané refait son apparition ! Comme si elle nous avait manquées… -__-

Personnellement, je souffre de sécheresse cutanée corporelle toute l’année, même si le phénomène se met relativement en sourdine pendant l’été. J’ai beau boire beaucoup d’eau, utiliser des savons hydratants, adoucir l’eau… Rien n’y fait : ma peau est juste sèche. M’hydrater la peau en sortant de la douche est donc un passage obligatoire pour moi. Même la flemme ne me fait pas sauter cette étape : car 12h plus tard, je sais que ma peau se vengera :p … Je teste régulièrement de nouveaux produits pour le corps, en quête du « Graal » en la matière !

Et quelle a été ma surprise en voyant ce lait nutritif pour le corps de la marque américaine Palmer’s dans mon E. Leclerc habituel ? J’avais tellement envie de tester ce produit, car cette marque est très connue outre-Manche et outre-Atlantique et me faisait envie avec ses formules au beurre de Cacao… Inévitablement, il s’est retrouvé « comme par magie » dans ma salle de bain… O:)

palmer's conseil

Comme vous pouvez le voir au niveau du descriptif, toutes les promesses faites sont celles que je recherche, et même plus encore !

Le packaging se présente tout la forme d’un grand flacon pompe de 200 mL, très pratique. Le plastique blanc est légèrement « transparent » et laisse deviner la quantité de produit restante dans la bouteille, ce qui est appréciable. D’un point de vue composition, ce lait est enrichi en vitamine E, sans phtalates ni paraben, ce qui est déjà plus que pas mal. Petit plus, la marque est contre les tests des cosmétiques sur les animaux et n’en pratique donc pas, donc pour celles et ceux qui sont sensibles à la question, ce sont des produits vers lesquels vous pouvez vous diriger sans problème. Voici un aperçu de la composition complète  :

palmer's compo

Côté texture, on est sur un lait assez fluide tout en ayant une bonne consistance. Je veux dire par là que l’on sent le pouvoir nutritif du produit dès qu’on l’a entre les mains, et pourtant, le lait se fait tout léger quand on l’applique sur la peau… Et l’odeur… Ce n’est plus un scoop, vous commencez à me connaître, je suis une grande sensible des cellules olfactives, et là je suis comblée ! Ca sent le chocolat, même plutôt la poudre cacao pour le petit déjeuner, de type Nesquik, le tout sans être ni trop fort ni entêtant … Un délice ! Le produit laisse un voile odorant sur la peau qui dure longtemps mais n’est pas envahissant, il faut vraiment approcher son nez de son bras pour le sentir. Il pénètre rapidement dans la peau et permet de s’habiller rapidement le matin. Pour la texture et l’application, pour moi, c’est un sans faute ! 

palmer's swatch

Pour ce qui est des promesses, je ne peux malheureusement pas toutes les vérifier. Par exemple, celle sur les peaux exposés au soleil : il faut dire qu’on n’est pas vraiment à la bonne saison et naturellement (même si je ne mets qu’un écran solaire moyen), il est extrêmement rare que je prenne des coups de soleil ou que ma peau s’échauffe au soleil. Pour ce qui est d’atténuer les marques et les cicatrices, je dois vous avouer que je n’ai rien remarqué de ce côté-là. Il faut aussi avouer que j’aime alterner les produits pour le corps, et donc je n’utilise pas uniquement celui-ci et n’en fait pas une cure intensive, il faudrait voir sur le long terme en n’utilisant que lui. Pareillement, le coup de la peau « lisse et jeune » je ne peux pas trop le vérifier, parce que je n’ai pas encore 80 ans non plus :p ! A 22 ans, je pense que ça va encore de ce point de vue là :p ! Ni pour la peau eczémateuse, car ce n’est vraiment pas de l’eczéma à « plaques » que j’ai, c’est juste la peau des membres sèche et déshydratée.

Sinon, pour ce qui est de toutes les autres promesses, je valide à 100 % : il pénètre bien et rapidement, hydrate pour 24h, apaise la peau (car qui dit sécheresse cutanée dit… Démangeaisons ! Eh oui… et je dois avouer que c’est assez incommodant pour remarquer que ce produit les calme relativement bien) et convient tout à fait à ma peau sèche.

palmer's swatch étalé

En résumé, je suis devenue fan de ce produit Palmer’s qui rien que pour l’odeur mérite le détour ! Au niveau de l’application et de la texture, c’est un sans faute, et proportionnellement à mes attentes par rapport à ce type de produits, toutes les promesses sont exhaussées…
Il est accessible en grandes surfaces pour environ 3 à 4 €… Que demander de plus ?

Je teste en ce moment une crème visage nuit de la même marque, et je ne vais certainement pas m’arrêter là dans la découverte des différentes gammes proposées par Palmer’s ! En effet, ils proposent plusieurs lignes pour le corps, le visage, les femmes enceintes, et même les cheveux!

Et vous, connaissez-vous la marque Palmer’s ?
Ses produits à base de beurre de cacao , de karité, d’huile d’olive ou de coco vous tentent-il ?

Take Care 🙂 ,

Inmygalaxie *

Pour en savoir plus/ Où shopper :
Le site français de la marque : http://www.palmers-france.fr/ (Livraison possible en France ET en Belgique
En France et en Belgique : de nombreux produits de la marque sont disponibles chez Feelunique
En Belgique : dans certaines boutiques « pour beauté africaine », même si les boutiques ne payent pas de mine comme ça, on trouve de vrais trésors à l’intérieur ! A Liège il y en a plusieurs dans les rues commerçantes entre la place Cathédrale, la place Saint Lambert et l’Université place du XX Août.
En France : chez E. Leclerc

Publicités

98. L’huile vierge de coco : l’ingrédient beauté « à la mode » mis à l’épreuve …

huile de coco (2)

Coucou tout le monde 🙂  ! J’espère que vous allez bien !

Aujourd’hui, on se retrouve pour parler d’un ingrédient – car oui, on peut aussi l’utiliser pour la cuisine 🙂 – qui fait couler beaucoup d’encre, et de salive, depuis quelques mois. Je veux évidemment parler de l’huile vierge de coco.

Je suis sûre que vous en avez déjà entendu parler sur d’autres blogs ou sur des chaînes Youtube, tant l’engouement que cette essence végétale exotique suscite dans la sphère beauté est grandissant. J’ai donc joué les curieuses et voulu mettre ce produit à l’épreuve, pour pouvoir juger de moi-même si les éloges dont il est l’objet sont bel et bien justifiés. Après avoir mené mes petites expériences, je reviens vous livrer les différentes utilisations que j’ai pu en faire, ainsi que mon avis sur celles-ci 🙂 !

Mais tout d’abord, qu’est-ce que l’huile de coco vierge ?

huile de coco compo

Car oui, le mot « vierge » a toute son importance, il n’est pas inscrit sur les petits pots ou flacons que pour faire joli. Il veut simplement signifier que le produit n’a pas été transformé ou raffiné. Car en effet, si l’huile est transformée, cela la dénature complètement, et donc altère ses propriétés. Pire, si vous l’utilisez pour la consommation dans des préparations culinaires, l’extraction à l’aide de solvants chimiques et la transformation des acides gras qu’elle contient en graisses hydrogénées sont des choses pas terribles-terribles pour la santé.
Il va également de soi que le seul ingrédient qui doit figurer sur la liste inscrite sur le flacon est « l’huile de coco » à 100 % . Si tout autre chose y figure, ce n’est pas de l’huile pure, le produit brut a donc été transformé ou d’autres choses y ont été rajouté.

huile de coco pot

D’un point de vue « aspect », l’huile se solidifie à température ambiante. Elle commence à se liquéfier vers 25°C . Lorsque vous prélevez la matière, l’huile se présente donc sous forme de petits cristaux solides, qui rapidement fondent au contact de la peau, qui est bien plus chaude que la température ambiante. Il suffit donc de prélever un « morceau » d’huile et de le frotter quelques secondes entre les mains pour retrouver l’état liquide de l’huile.

huile de coco doigt

Je ne vais pas ici insister sur ses vertus culinaires, car pour tout vous avouer, je ne l’ai pas testé pour cette utilisation, je me suis uniquement concentrée sur la beauté. (En cuisine, j’ai plutôt tendance à utiliser du lait de coco, mais l’huile serait évidemment à tester 🙂 – mais ça, je vous en reparlerai peut-être plus tard.) Je vais simplement faire un petit topo rapide sur la question. L’huile vierge de coco est principalement composée d’acide laurique, que l’on trouve également en moindre quantité dans le lait maternel, et qui a notamment des propriétés anti-microbiennes. Certaines études ont démontré que cet acide gras aurait la propriété d’abaisser le cholestérol LDL – plus connu sous le nom de « mauvais cholestérol » et d’élever le taux de « bon cholestérol«  qui est le cholestérol HDL. Les valeurs nutritionnelles moyennes pour 100g sont les suivantes :

valeur énergétique – 900 kcal
acide gras saturés – 95g
dont acide laurique- 50 g
acide gras mono-insaturés – 4 g
acide gras poly-insaturés – 1 g
protéines, glucides, sodium, fibres -0 g

Désolé, je n’ai pas pu m’en empêcher, c’est le côté scientifique qui reprend le dessus :p !

huile de coco main

Huile coco bannière

Car c’est bel et bien ça qui nous intéresse 🙂 ! L’huile vierge de coco peut avoir de multiples usages, en voici cinq que j’ai pu tester sur moi.

1) En masque pour les cheveux

Seule ou mélangée avec un peu de miel, l’huile de coco peut tout à fait s’appliquer en masque pour les cheveux. J’en mets sur toutes mes longueurs, j’attache mes cheveux en chignon « bun » et je laisse poser 30 minutes à 1h avant de faire mon shampoing, mais vous pouvez tout à fait laisser reposer plus de temps, voire même toute la nuit! Résultat ? Des cheveux plus nourris, plus doux, sans effet gras et sans alourdir. C’est une bonne alternative « naturelle » qui a fonctionné sur moi.

2) En huile pour les cheveux

Pour les cheveux plus secs ou en perte de brillance, une micro noisette (et j’insiste sur le MICRO de « micro noisette », car si vous en mettez plus, ça risque de graisser votre crinière de rêve) de produit à réchauffer dans les mains puis passer dans les longueurs permet de leur redonner de la brillance et de nourrir les textures de cheveux les plus sèches. Le petit plus ? L’odeur qui est à tomber !

3) En baume/huile hydratant(e) pour le corps

Ayant la peau très sèche, c’est une des utilisations qui me tentaient le plus! Eh bien là aussi, ça fonctionne! La peau est hydratée pour 24h, et ne me tiraille pas du tout. Vous savez que ma peau est tellement sèche qu’elle me cause des démangeaisons contre lesquelles il est très difficile pour moi de lutter, mais je n’en ai même plus depuis que j’utilise l’huile de coco. Bien sûr, ma peau est encore sèche, je ne vais pas vous dire que ça a été l’ingrédient miracle qui a réparé définitivement ma peau de crocodile. Mais je n’ai plus de plaques sèches de desquamation, qui d’ordinaire se font un plaisir de sortir lorsque je stresse ou que le temps se rafraîchit. Rien que pour ça, l’huile de coco va devenir un de mes indispensables! Là aussi, l’odeur reste quand même pas mal sur la peau, c’est une odeur douce, pas aussi entêtante que les produits où on rajoute l’odeur de noix de coco de façon industrielle si vous voyez ce que je veux dire. Je trouve aussi que l’huile est assez rapidement absorbée par la peau, elle laisse un film gras très léger, qui permet de s’habiller 2 minutes après à peine, contrairement à d’autres baumes/crèmes que j’ai déjà pu utiliser et qui laissaient un film gras bien plus tenace et épais que ça.

Elle apaise aussi le « feu du rasoir », après le rasage, donc elle peut même être utile aux hommes qui ont un problème avec ça 😉 – et aux filles qui se rasent évidemment, ce qui est mon cas.

4) En masque/crème de nuit pour le visage

Avant de me nettoyer le visage avec un gel nettoyant, je laisse poser environ 30 minutes une fine couche d’huile sur ma peau afin que celle-ci absorbe tout ce dont elle a besoin. Cela fonctionne aussi en crème de nuit, mais il faut en mettre beaucoup moins car l’huile, solide quand on la prélève dans le pot, se liquéfie au contact de la peau et c’est l’effet « ver luisant et tâches sur l’oreiller » garanti ! Pour cette utilisation, une micro noisette suffit aussi pour bien nourrir la peau, qui se retrouve hydratée et – en crème de nuit – un peu repulpée le lendemain matin, en tout cas, sur moi. J’insiste aussi sur le fait que, lorsque vous voulez vraiment retirer comme il faut tout l’excédent d’huile, il faut prendre un produit type eau micellaire, biphasée, voire carrément – comme je le fais- un gel nettoyant. Car si vous avez suivi vos cours de physique au collège, ou si tout simplement, vous cuisinez, vous savez que l’eau et l’huile, ce n’est pas miscible ! Essayer de frotter sous l’eau ne servira à rien, il faut l’enlever à l’aide de quelque chose de tensio-actif, en gros. Personnellement, je nettoie mon visage avec un gel nettoyant, qui retire parfaitement l’huile, et les yeux avec de l’eau micellaire, qui là aussi, retire très bien l’huile.

5) En guise de démaquillant

Car oui, on peut! Une noisette d’huile pour le visage et les yeux, on masse en faisant des mouvements circulaires pendant un petit moment, en insistant bien sur les cils car c’est le mascara –surtout waterproof– qui aura le plus de mal à partir. Pas besoin d’appuyer comme une folle ou de frotter très fort, de simples petits mouvements en rond pendant quelques minutes suffiront. Puis, comme avec le point précédent, il faut utiliser un agent qui va venir retirer l’huile de coco de votre peau. Personnellement j’utilise un gel nettoyant pour mon visage et de l’eau micellaire pour les yeux, et ça fonctionne très bien, à la fois pour enlever l’huile et les derniers résidus de maquillage éventuels. L’avantage de cette technique est que la peau est respectée. Je m’explique. Lorsque je me démaquille, une fois ma peau bien nettoyée et sèche, elle tiraille, malgré qu’elle soit mixte, et je sens impérativement le besoin de mettre ma crème hydratante sur le champ. Avec l’huile de coco en guise de démaquillant, je n’ai plus ce besoin impérieux d’hydratation immédiate après le démaquillage. Je le fais, bien évidemment, mais je n’ai plus de tiraillements post-démaquillages. C’est plus long qu’un démaquillage classique, je trouve, mais ça vaut quand même le coup, avec l’huile de coco ou une autre huile. Je pense par exemple à un baume gras à la camomille de chez The Body Shop que je n’ai jamais essayé, mais qui a le même usage.

Pour vous montrer ce que j’avance, j’ai photographié une petite expérience. J’ai bardé ma main de maquillage en tout genre : on a du fond de teint, de l’eyeliner waterproof, du rouge à lèvres liquide longue tenue… Que j’ai laissé reposer sur ma main 15 minutes pour être sûre qu’ils s’étaient bien installés sur ma peau. Je suis ensuite venue masser ma main à l’aide de l’huile de coco pendant quelques minutes, puis avec une petite noisette de gel nettoyant pour le visage, et enfin j’ai rincé.

huile coco main

huile de coco demaq

huile de coco résultat

Je ne sais pas si vous le verrez bien, mais quelques traces rouges restent en transparence sur le dos de ma main. Pour sa défense, j’ai pris le rouge à lèvres le plus dur à retirer de ma collection. 

*

En résumé, je suis très satisfaite des 5 utilisations que j’ai pu trouver côté « beauté » à l’huile vierge de coco. Rien que pour son pouvoir hydratant sur ma peau de crocodile, elle risque bien de devenir un indispensable de ma salle de bain. J’ai donc fini par comprendre pourquoi la sphère beauté était à ce point en émoi devant ce produit 🙂 ! Comme quoi, jouer au petit mouton réserve parfois de belles surprises ! Je vous recommande vivement l’huile de coco vierge car je suis conquise. En plus,elle est naturelle, 100 % sans « cochonneries » ajoutées, que demande le peuple ? 🙂

Vous pourrez retrouver l’huile de coco au rayon bio de votre supermarché, dans des supérettes bio, dans les parapharmacies ou sur internet (aromazone, easyparapharmacie…) pour des prix allant de 5 à 20 € suivant la provenance et la contenance.

Et vous, connaissiez-vous l’huile de coco ?
Utilisez-vous des huiles naturelles ?

Take Care 🙂 ,

Inmygalaxie *

Pour en savoir plus :
Le pot que je possède vient de chez Easyparapharmacie, en version 200 mL vous pouvez le retrouver ici  (pour la France et la Belgique) :
http://www.easyparapharmacie.com/fr/kulau-huile-de-coco-bio-200ml.html
Ou ici en version 450 mL :
http://www.easyparapharmacie.com/fr/kulau-huile-de-coco-bio-450ml.html

64. Les beurres corporels The Body Shop : Review

beurres TBS

Bonjour tout le monde 🙂 ! J’espère que vous allez bien !

Je vous retrouve aujourd’hui, car comme vous avez pu le voir dans mon article précédent avec mon petit spoiler, je me suis enfin décidée à faire ma revue sur les beurres corporels de chez The Body Shop qui sont en ma possession ! Il était un peu temps… :$ Comme vous pouvez le voir sur la photo, j’en possède 4 : celui de la gamme la plus récente « Honeymania », celui à la Pêche de Vigne, celui de la gamme « Délice de Canneberge » et le dernier au « Gingembre Étincelant » (les deux derniers proviennent des collections pour les fêtes, il en existe une troisième qui est à base de vanille, dont je ne possède aucun produit).

beurres TBS ouverts

Oui, ce sont les empreintes de mes gros doigts :$

Avant de commencer cette revue, il faut que je vous raconte mon histoire avec The Body Shop. En effet, je n’ai jamais été une grande fan de ce magasin. Déjà, il n’y avait pas de magasins ultra proches de chez moi, et sur Avignon, la boutique n’est pas dans un coin où j’avais l’habitude d’aller (je dis « avais » car maintenant, le SAGA n’est pas loin, donc ça change tout 😉 ) . Je n’ai vraiment découvert cette chaîne de magasins que lorsque j’ai déménagé en Belgique, celui de Liège étant niché dans une galerie commerciale très bien située. Il y a donc quelques années, j’étais toujours en quête du produit miracle pour ma peau sèche, je me suis tournée vers ce magasin et j’ai fait confiance au personnel en embarquant avec moi le beurre corporel au Karité ainsi que l’exfoliant de la même gamme… Et je me souviens que je ne les aimais pas du tout ! Je trouvais que l’exfoliant avait de gros grains qui me faisaient assez mal, que le beurre corporel était très épais et ne pénétrait pas bien dans ma peau… Bref, je ne les ai jamais terminé, et ils ont pourri, alors je les ai jeté… J’étais donc résolue à ne pas renouveler l’expérience. SAUF QUE … Depuis quelques mois, je suis blogueuse, et ça change tout! On partage, on lit les avis des autres, et on développe une envie frénétique de tout tester et de casser nos idées reçues (ou les renforcer parfois). Et forcée de constater que la gamme à la Mangue a son certain succès sur la blogosphère ainsi que sur Youtube, j’ai commencé à ré-envisager de tester quelques autres produits, un jourMais au début du mois de septembre, The Body Shop a sorti l’arme infaillible pour achever de me convaincre : leur gamme au miel de fleurs sauvages « HoneyMania ». J’adore les odeurs sucrées, et le miel ne déroge pas à la règle. De plus, ses vertus ne sont plus à présenter. C’en était trop : il fallait que je pousse à nouveau la porte d’une boutique The Body Shop…

Je dois avouer une deuxième chose, qui me freinait chez TBS : les prix. En effet, je trouve ça cher ! En Belgique, un beurre corporel coûte 16€ (en France il me semble que c’est même 17€) pour 200 mL de produit. Je trouve ça très excessif par rapport à mon lait MIXA qui doit coûter dans les 5€ pour 200 mL également et qui remplit à merveille son rôle. A pratiquement 20€, ces beurres avaient intérêt à être de la bombe atomique ! En passant devant la boutique début octobre (haul ici*), il y avait une promotion sur les beurres corporels : ils étaient TOUS à 5€, y compris le petit dernier de la gamme HoneyMania ! A ce prix-là, il était hors de question que je me prive ! Ni une ni deux, je suis repartie avec les deux qui me faisaient le plus envie : le Honeymania et celui à la Pêche de vigne. Car s’il y a une chose dans laquelle The Body Shop excelle, c’est la promotion ! Ils savent que leurs prix sont abusifs et que ça n’empêchera pas les inconditionnels d’acheter, mais des promotions régulières (comme en ce moment, tous les 2èmes produits à -50%, genre 6 produits achetés, 3 à 50% et ainsi de suite) finissent de nous achever. Aussi, soyons honnêtes, là où l’enseigne marque beaucoup de points, se sont pour les coffrets cadeaux. Ils valent vraiment le coup, pour 42 € on peut retrouver toute une gamme complète, au lieu d’acheter tous les produits seuls il vaut mieux se tourner vers ce type de coffret. Pour Noël, j’ai acheté plein de petits coffrets pour ma famille à une dizaine d’euros, assez complet, ça fait de chouettes cadeaux ! Bref j’arrête avec mon blabla de « c’est trop cher mais il y a des promotions régulières » avec une carte cadeau assez bien rentabilisée (en Belgique, 50€ dépensé = 5€ en bon d’achats). 

beurres TBS piles

Je vais donc entamer la revue à proprement parler. Je vais d’abord vous parler des points communs entre les 4 beurres que je possède et ensuite les séparer en deux catégories :
ceux pour peaux sèches (Honeymania et Pêche de vigne) et ceux pour « tous les types de peaux » (Délice de Canneberge et Gingembre Étincelant).

Pour ce qui est des points communs entre les 4, le packaging est le même : un gros pot rond en plastique très résistant, chaque gamme a sa couleur attitrée, ce qui est super pratique pour les reconnaître en un coup d’oeil. Ils sont assez bien remplis, et même la couleur de la crème correspond à la couleur du packaging choisi pour chaque gamme. Les visuels sont adaptés à chaque gamme, et j’aime beaucoup. C’est simple, coloré, solide, efficace. Tous les beurres corporels promettent une hydratation de 24h. Côté composition, de mauvais points sont à distribuer. En effet, même si TBS apparait comme une enseigne assez « naturelle », cela ne l’empêche pas d’inclure des PEG ainsi que du Dimethicone dans ces produits. Les produits sont néanmoins sans paraben.

1) Honeymania et Pêche de vigne, pour peaux sèches.

Beurres TBS swatch 1

Swatch de texture

Je rassemble ses deux beurres car non seulement ils sont destinés au même type de peau, mais aussi ils partagent plusieurs caractéristiques. En effet, ils ont tous les deux une texture assez similaires : assez épaisse, à faire chauffer entre les mains avant application pour plus de fluidité lors du « massage ». Ils laissent un film un peu collant le temps que la peau absorbe bien le produit, mais dans mon cas c’est assez rapide (1 à 2 minutes), et ensuite, je peux m’habiller sans soucis. C’est une texture qui convient très bien à ma peau sèche. L’application est très agréable, je sens vraiment que ma peau boit le produit. Et l’odeurL’ODEUR de ces trucs !!! Ils sentent divinement bons… Mon odeur préférée des 4 est incontestablement la pêche de vigne car j’adore les odeurs fruitées, sucrées, et que ça me rappelle l’été… Le miel est un peu plus hivernal, cocooning, mais ça sent exactement ça ! Et le mieux dans l’histoire, c’est que l’odeur tient ! Jamais une odeur n’avait tenu aussi longtemps sur moi ! Je vaporise tout le temps mon parfum sur mes vêtements, car sur ma peau, et mes cheveux, c’est impossible : à part une mauvaise odeur de cigarettes qui puent par exemple (auxquelles je pense avoir une allergie car je tousse à la première vapeur qui m’effleure, vous aurez donc compris que je ne fume pas) rien ne tient, et encore moins les fragrances agréables. Là, l’odeur persiste, je ne mets parfois pas de parfum et je sens le beurre corporel à longueur de journée! C’est vraiment très appréciable. Côté hydratation, la promesse de 24h est tenue : aucun tiraillement après deux tours de cadran complets. Ils ne sont pas destinés à la « réparation des peaux sèches » donc en crise de sécheresse avec desquamation, je ne me tournerai pas vers ces produits. Mais pour un entretien de l’hydratation, ils sont top. J’adore ces deux beurres corporels, pour moi, ils remplissent leurs missions hydratantes et sentent bon à vendre son âme au Diable (oui rien que ça) !

2) Délice de Canneberge et Gingembre Étincelant, pour tous les types de peaux. 

Alors ces deux là, je dois avouer que je les ai eu gratuitement lors de mes achats de Noël : en Belgique, au-delà de 30€ d’achats, pour les détenteurs de la carte de fidélité, un beurre corporel au choix parmi les 3 gammes pour les fêtes est offert, en plus de la promotion de chaque deuxième produit à moité prix! Autant vous dire que j’en ai profité pour gâter ma famille, et me gâter aussi car pour 60€ d’achats, 32€ (valeur de beurres corporels) en cadeau, ça vaut vachement le coup ! Franchement, c’est une promotion de folie (et je suppose qu’ils arrivent quand même à faire des bénéfices, ils ne vendraient pas à perte il faut pas déconner! C’est bien la preuve que les prix pratiqués d’ordinaire sont abusifs…) ! Mais bref ! C’était donc l’occasion pour moi d’en tester d’autres 😉 !

Beurres TBS swatch 2

Swatch de texture

Côté texture, on est sur quelque chose de beaucoup plus fluide que les deux précédents. On peut plus parler de « crème » que de « beurre ». Ils sont donc très facile à appliquer, pénètrent assez rapidement (je dirais comme les deux autres) et les chauffer entre les mains est inutile, c’est donc un gain de temps. L’application est donc agréable aussi. J’avais peur que les odeurs de ces gammes pour les fêtes, un peu moins « naturelles » et un peu plus fortes à mon goût soient entêtantes, et en fait, pas du tout. Ce sont des odeurs sucrées, celui au Gingembre a une petite note « épicée » je dirais. Elles sont très adaptées à la période de Noël, hivernales, vraiment dans l’esprit des fêtes, je ne sais pas comment vous expliquer. Les odeurs tiennent assez bien sur ma peau, mais moins que les deux autres, peut-être parce qu’ils contiennent du beurre de karité qui « masquerait » un peu la puissance de leurs odeurs, je ne sais pas. Côté hydratation, j’avais également peur du résultat, car ils sont « pour tous types de peaux », donc pas seulement pour les peaux sèches. Et en réalité, ça passe : ils sont suffisamment hydratants pour le moment, les températures n’étant pas catastrophiques. Ils sont tout de même moins hydratants que ceux destinés aux peaux sèches, je ne pense pas me tourner vers eux au creux de l’hiver, mais en demi saison ils tiennent leurs promesses d’hydratation. Là aussi, si vous espérez de la réparation avec ces produits, ce ne sont pas les bons pour vous. Au final, ces éditions limitées pour les fêtes sont très sympa, ils me serviront en demi-saison plus qu’au plus fort de l’hiver, car ma peau est vraiment très sèches et sera donc aussi avide d’hydratation que le mercure dégringolera.

*

En résumé, ces beurres corporels ont su effacer ma mauvaise expérience avec la gamme au Karité ! Je vais privilégier celui à la pêche et celui au miel pour l’hiver, et garderait les autres pour le printemps, cela m’apportera une petite nostalgie de la période de Noël 😉 . Je les aime beaucoup car pour une fois, un produit m’hydrate bien tout en laissant son odeur sur ma peau pendant de nombreuses heures, ce qui ne m’était jamais arrivé. Je rachèterai celui à la pêche et au miel sans hésiter, mais avec une promotion ou des bons d’achats de 5€ accumulés, parce que 16 ou 17€ est un prix quand même exorbitant pour ce que c’est. Ils ont donc passé le crash-test de ma peau sèche et capricieuse avec succès ! 

Et vous, avez-vous testé les beurres corporels The Body Shop ?
Qu’en pensez-vous ?

Take Care 🙂 ,

Inmygalaxie *

Pour en savoir plus :
Beurre corporel gamme HoneyMania, donc, au miel de fleurs sauvages d’Ethiopie issu du commerce équitable, pour peaux sèches, 200 mL : en boutique pour 16€ en Belgique, 17€ en France *
– Beurre corporel gamme Pèche de Vigneà base d’extrait de pêche et de parfum de pêche de vigne, pour peaux sèches, 200 mL : en boutique pour 16€ en Belgique, 17€ en France
Beurre corporel gamme Délice de Canneberge, à base d’huile de graines de canneberge et de beurre de karité issu du commerce équitable, pour tous les types de peaux, 200 mL :  en boutique pour 16€ en Belgique, 17€ en France *
Beurre corporel gamme Gingembre étincelant, à base d’extrait de racine de gingembre et de beurre de karité issu du commerce équitable, pour tous les types de peaux, 200 mL :  en boutique pour 16€ en Belgique, 17€ en France,
Certains produits sont introuvables sur l’e-shop français, la Belgique n’a pas d’e-shop.

51. Lait corps hydratant gourmand au fruit rouge « Nectar of Nature », Les Cosmétiques Design Paris : Review

lait corps nectar of nature

Bonjour tout le monde ! J’espère que vous allez bien !

Aujourd’hui, je vous retrouve pour parler d’un produit pour le corps, en ce jour apparemment enneigé sur une bonne partie de l’Est de la France : j’ai nommé le Lait pour le corps hydratant gourmand au fruit rouge, de la gamme « Nectar of Nature » de la marque trouvable en grandes et moyennes surfaces « Les Cosmétiques Design Paris ». Les mordu(e)s d’orthographe auront surement remarquer le « fruit rouge » au singulier… Mais non, pas d’erreur, j’ai moi-même dû relire deux fois, mais c’est bien le nom de ce lait ^^ !

Ayant été séduite par leur gamme de gels douches (comme en témoigne l’article y est consacré : ici*), il y a quelques semaines, j’ai jeté mon dévolu sur ce lait, dont l’énoncé est plein de promesses. Il n’y avait pas d’indication quant au type de peau ciblé, je me suis dit que pour le prix, ça valait le coup de voir ce qu’il a dans le ventre ! Son format est celui d’un tube contenant 200 mL de produit, et je l’ai trouvé chez Carrefour pour environ 4€ .

Le packaging est assez sympa, le tube est un peu couleur rose/grenadine mais assez transparent, ce qui permet d’apprécier la quantité de produit résiduelle en un seul coup d’oeil. Et ça, c’est pas systématique dans ce type de produits, donc il faut souligner le bon point 🙂 ! Au dos du tube se trouvent la composition, les informations usuelles et un petit QR code à « flasher » avec un smartphone (qui ceci dit, ne fait rien que rediriger sur le site de la marque, donc n’apporte rien de plus). Alors concernant l’odeur, je suis mitigée. Le fruit rouge gourmand, pour moi, ça sent la fraise, la framboise, bref… Un fruit rouge quoi. Ici, je trouve que ça sent le shampooing DOP pour enfant, vous savez celui de quand vous étiez  tout(e) petit(e) avec la pub « ne pique pas les yeux, évite les noeuds » !? (Ne me dites pas que je suis seule sur ce coup-là!) Une odeur donc très chimique, pas vraiment en accord avec le « fruit rouge » annoncé (encore que, peut-être que c’est un fruit rouge exotique :p ! Je ne me suis pas amusée à décortiquer les espèces de plantes dans la composition du lait, mais ça pourrait valoir le détour ! Même le sirop de grenadine ne sent pas comme ça…), mais qui me rappelle mon enfance alors… On va dire que ça peut encore passer. Voici un zoom sur la composition (car je sais que c’est important pour certaines d’entre nous), qui n’est pas des plus jolies, mais qui peut encore une fois passer si on n’est pas trop exigeant sur ce point :

lait corps nectar of nature compo

J’en profite pour attirer votre attention sur « l’illusion » marketing, encore une fois. Le joli petit packaging épuré, la mention « recette du  jardin » blablabla… Si les shampoings DOP se cueillaient dans les jardins, ça se saurait :p ! Encore ici, ce n’est pas « tellement » dramatique, mais nous sommes quotidiennement bombardés d’images, qui rappellent à notre inconscient toutes sortes de choses, et les marques en profitent (il y a d’ailleurs des métiers pour ça, pour aider les marques dans leurs campagnes marketings et commerciales à exploiter l’inconscient collectif, créer le besoin et exploiter les failles socio-culturelles d’une société), alors… Soyez-en au moins toujours conscient(e)s, même si cela ne nous empêche et empêchera pas de succomber à toutes formes de tentation :p !

lait corps nectar of nature aspect

Texture du lait, de plus en plus étalé vers la droite.

Ceci étant dit, passant à l’application. Celle-ci est très agréable : la texture est sympa (à mi-chemin entre la crème, le lait et le gel je trouve), le lait pénètre bien dans la peau et ne laisse pas de film gras, on peut vraiment sauter dans son pantalon/T-shirt après. C’est un point que j’apprécie. Je n’ai fait aucune réaction à ce produit. Par contre du point de vue de l’hydratation, je dois avouer que ce produit ne me correspond que moyennement. C’est vrai qu’aucune mention pour « peaux sèches » (ni peaux normales d’ailleurs) n’est inscrite sur le tube, mais il est quand même qualifié « d’hydratant » dans son nom. Il soulage à cours terme, peut convenir pour l’été, mais pour l’hiver, il ne passe pas le crash-test : il me faudrait en remettre en milieu de journée, ma peau tiraille et mes plaques de sécheresses recommencent à me démanger (glamour, bonjour!) . Je ne peux même pas l’utiliser sur mes bras, moins secs que mes jambes, car il est devenu insuffisant maintenant que les températures flirtent avec le 0°C … C’est donc à mon sens un produit qui peut convenir aux peaux normales, en recherche d’un peu plus d’hydratation pendant l’hiver, mais certainement pas pour des types de peaux sèches à très sèches. La photo au dessus de ce paragraphe vous donne une idée de la texture de ce lait.

En résumé, ce lait peut convenir aux peaux normales, mais pas aux peaux très sèches comme la mienne, surtout en hiver. Ce n’est pas forcément un mauvais produit hydratant, j’ai voulu le tester car aucune mention de type de peaux ciblé n’y était rattaché, et je peux maintenant attester que ce produit ne me convient pas (il n’est par contre pas dit qu’il ne vous conviendra pas à vous!). L’odeur est très chimique, mais rigolote car elle me rappelle des souvenirs d’enfance. Je suis un peu déçue quand même car je m’attendais à quelque chose de plus « gourmand » comme l’annoncé le nom de ce lait, et l’odeur des gels douches que j’ai pu tester de la même marque. Ce produit ne correspond donc pas à ce que je recherche, son hydratation reste trop superficielle pour moi, mais ce n’est, je pense, pas un mauvais produit.

Et vous, avez-vous déjà testé ce produit ?

Ou d’autres produits de la marque « Les Cosmétiques Design Paris » ?
Qu’en pensez-vous ?

Take Care 🙂 ,

Inmygalaxie *

Pour en savoir plus : 
http://www.lescosmetiquesdesignparis.fr/nectar-nature/lait-hydratant-au-fruit-rouge
En France et en Belgique, se trouve dans tous les magasins Carrefour, au prix de 3 à 4€ suivant la localisation.

23. Crème Sublime Or, gamme Bois d’Orange, Roger & Gallet : Review

creme sublime or fermée

Bonjour à toutes ! J’espère que vous allez bien 🙂 !

Aujourd’hui, je vais vous parler d’un produit que je teste depuis environ 6 semaines et que je n’ai pas envie de quitter malgré l’arrivée de l’automne : la crème parfumée pour le corps effet lumière « Crème Sublime Or » de Roger & Gallet, dans la gamme « Bois d’Orange ».

Cette crème m’a longtemps fait de l’oeil et je me la suis procurée dans le courant du mois d’Août. Et depuis, je ne me lasse pas de cette odeur… Je serais incapable de vous la décrire alors voilà ce qu’en dit la marque :
« Notes olfactives : La fraîcheur des agrumes vivifiants : bergamote, mandarine et orange, laisse bientôt place à un délicat parfum fleuri et sensuels où se côtoient l’ylang des Comores, la fleur d’oranger et la fleur de Moorea. Le voyage s’achève au cœur des voluptueuses senteurs des îles, alliant la sensualité des notes boisées du cèdre à la douceur gourmande de la vanille. » Pas mal, non ?
Concernant la composition, de bons points sont à distribuer également : la crème est formulée sans paraben, et est enrichie en 6 huiles nourrissantesMacadamia, Argan, Camélia, Onagre, Sésame, et Amande douce.

Texture

Texture

La texture est celle d’une crème : agréable, souple, elle se fond bien dans la peau en relativement peu de temps et surtout ne reste pas grasse sur la peau ! L’odeur reste également assez longtemps sur la peau, contrairement à d’autres crèmes parfumées que j’ai pu tester par le passé, et n’est pas entêtante du tout. Par contre, ayant la peau du corps très sèche, j’en applique une bonne couche en général et j’attends donc 5 minutes avant de pouvoir m’habiller le temps que la peau absorbe bien le produit. Mais une fois ceci fait, le rendu est non gras, et la peau satinée. Car oui, la crème continent des micro-paillettes dorées qu’on ne voit pas dans la texture de la crème lorsqu’elle sort du tube : celles-ci se révèlent lorsque le produit pénètre dans la peau en laissant les paillettes et une agréable odeur à la surface de la peau. Les paillettes sont subtiles, vraiment il s’agit d’un « effet lumière » comme le dit la marque et non « boule à facettes » à chaque passage au soleil. La peau est juste délicatement habillée, les paillettes jouent de leurs reflets en toute discrétion, bref, super dosage pour ces paillettes, moi qui avais peur de l’effet « Saturday Night Fever », cela n’a pas été le cas malgré la couche relativement épaisse que j’en mets. Voici le rendu (dans la mesure du possible car le rendu est tellement discret que le capturer en photo avec mon appareil préhistorique a été une réelle bataille, c’est la meilleure photo que j’ai pu obtenir) :

Rendu

Rendu

On est donc sur quelque chose de discret, qui ne hâle pas la peau, et ne la fait briller que juste ce qu’il faut pour les jours ensoleillés.

Je vous avoue que je ne sais pas vraiment si je qualifierai la crème de « tonifiante« , à l’instar de la marque car je n’ai rien remarqué de particulier sur ce point. En revanche, elle est bel et bien embellissante! Le seul petit bémol que je pourrais reprocher à cette crème c’est qu’elle n’hydrate que modérément la peau très sèche de mon corps, la douche du soir est la bienvenue pour mettre une autre crème plus hydratante (ou un lait après soleil en été…). Ses vertus hydratantes sont donc, en ce qui me concerne (moi et ma peau diabolique), limitées, et si elles pouvaient suffire en été, cela n’est déjà plus le cas maintenant que les températures commencent modérément à chuter et que l’on a plus tendance à se couvrir, alors en hiver ça n’ira juste pas :/ …  Je l’utilise donc (maintenant que l’été et les vacances qui vont avec sont terminées et que je ne suis plus 10h/jour dans l’eau ou sur un transat) actuellement sur mes bras, qui sont moins secs que mes jambes, déjà couvertes par des pantalons et/ou collants alors que je peux encore me permettre de porter des tops à manches courtes… Mais pour combien de temps ? Car c’est là l’autre problème : je n’ai pas envie de quitter cette crème, mais à un moment où le temps sera maussade, emmitouflée sous un pull et un gros manteau, l’effet paillette tout ça tout ça, il va bien falloir le reléguer aux tiroirs pour le ressortir dans quelques mois.
Je ne vous raconte pas à quel point j’ai déjà hâte ! 

Voilà ce que j’avais à vous dire sur cette crème qui est l’un de mes produits favoris de l’été 2013 🙂 !
Juste pour votre information, j’ai acheté la mienne dans un Ici Paris XL en Belgique et j’en avais eu pour 11€52 pour 200mL (12€80 – une ristourne grâce à la carte de fidélité je crois).
(Vous pouvez toujours retourner voir l’article concernant le haul de cette date d’achat : https://inmygalaxie.wordpress.com/2013/08/17/8-petit-haul-post-examen/ )

Et vous, l’avez-vous testée ? Aimée/détestée ?
Connaissez-vous d’autres produits Roger&Gallet? Quelles sont vos impressions sur cette marque?

Take Care 🙂 ,

Inmygalaxie *

Pour en savoir plus :
http://www.roger-gallet.fr/bois-d-orange/cremes-pour-le-corps/creme-sublime-or-200ml-p2417.aspx#
http://www.paradrugs.com/nos-marques/roger-gallet/bois-d-orange-creme-sublime-or.html

2. Match n°1 : Les « laits sous la douce » par Nivea

WP_20130718_002 petit
Pour ce premier match, j’oppose deux produits de la même gamme de la marque NIVEA:
Le Lait corps sous la douche « hydratant », pour peaux normales, &
Le Lait corps sous la douche « nourrissant », pour peaux sèches.

Ces produits se trouvent en grandes et moyennes surfaces. Il s’agit d’un lait que l’on applique sur la peau après s’être préalablement savonné(e) et rincé(e), puis on rince. La promesse du produit est que la peau est hydratée parfaitement à l’issue du rinçage, pas besoin de rajouter d’autre(s) crème(s) ensuite. De plus, inutile d’attendre que la peau « absorbe » la crème ou l’huile : ni collante ni « graissée », notre peau est prête à l’habillage! Ce qui, avouons-le, serait un gain de temps considérable, surtout si vous souffrez d’une peau sèche comme tel est mon cas. Bref, les engagements de ce type de produits avaient de quoi m’intéresser au plus haut point ! Satisfaite des produits que j’utilise déjà (voir page « Mes inconditionnels »), je me suis laissée tenter par la nouveauté :

Et si, c’était vrai ?

J’étais partie au début pour n’essayer que la version dite « pour peaux sèches », mais je me suis trompée (douée que je suis!), et j’ai acheté les deux versions… Alors, je me suis dit que c’était finalement peut-être une bonne occasion de les provoquer en duel :
Qui de « l’hydratant » ou du « nourrissant » allait le mieux convenir à ma peau si capricieuse ?

En ce qui concerne la « durée du test », j’ai utilisé chaque bouteille jusqu’à épuisement, soit une quinzaine de jours chacune, l’une après l’autre. Après chaque douche, j’en étalais généreusement sur toute ma surface cutanée, puis rinçais à l’eau. Le seul « biais » possible est que j’ai continué à utiliser l’Huile Prodigieuse de Nuxe au niveau de la poitrine. Tout autre produit a été proscrit durant la durée du test. Concernant les critères, les 4 ci-dessous ont retenu mon attention (en même temps, je ne pouvais pas juger sur beaucoup d’autres choses telles que le packaging, puisque ce sont deux produits de la même gamme de la même marque, les bouteilles sont donc similaires et les couleurs choisies correspondent à la marque NIVEA).

Que le match commence !  :

Odeur : +1 pour la version hydratante. Non pas que la version nourrissante sente mauvais, mais sa fragrance a un petit quelque chose qui me « dérange ». Mais bon, ce n’est qu’un ressenti personnel et subjectif 🙂 !
Texture : Ex-æquo pour les deux. La texture de l’hydratant est peut-être un poil plus fluide que celle du nourrissant, mais c’était attendu, car les produits pour peaux sèches sont généralement plus « gras » (et un peu plus enrichis en glycérine).
Impression « instantanée » : Ex-æquo. Les deux produits laissent la peau douce sans effet « gras » ou collant. On peut enfiler ses vêtements immédiatement après s’être séché.  Un bonheur!
Hydratation à long terme : +1 pour la version… Hydratante ! Oui, oui, celle pour « peaux normales » ! Contrairement à l’indication, c’est ce flacon qui me laisse la meilleure impression d’hydratation tout au long de la journée. Pas besoin de retouche(s) avec d’autres produits, contrairement à la version « Nourrissante » où je sentais ma peau tirailler au bout de quelques heures (et une hydratation supplémentaire aurait été la bienvenue).

Résultat : Avec un score de 3/4 (2 points + 0,5 x 2 pour les deux ex-æquo) , c’est la version « Hydratante » du produit qui remporte mes suffrages (et ceux de ma peau) !
En dépit des indications concernant les types de peau, c’est celui dit pour « peau normale » qui a le plus séduit ma peau sèche. Cela ne signifie pas que l’autre version est un mauvais produit, il ravira certainement d’autres types de peau que le mien.
C’est donc le lait corps sous la douche hydratant qui gagne le tout premier match de ce blog !

En ce qui concerne le concept en lui-même du « lait sous la douche », je suis convaincue 🙂 ! C’est un réel gain de temps et ce pour diverses raisons : un moindre temps d’application (par rapport à mon rituel habituel avec un lait hydratant « classique »), pas besoin d’attendre que le produit « sèche » ou que la peau « absorbe » le produit : une fois sèche, on peut directement s’habiller! , … Petit bémol toutefois (car dans toutes les histoires, il y a un « mais » …), une couche bien généreuse est nécessaire pour une hydratation qui dure toute la journée. Ce qui épuise rapidement la bouteille (environ 15 jours contre jusqu’à 6 semaines pour un lait classique, dans mon cas). Aussi, malheureusement pour moi, je pense que ce produit est insuffisant pour hydrater ma peau en période hivernale. Il m’a convenu en été car c’est une période de l’année où on s’hydrate plus la peau (crème ou huile solaire, produits après-soleil, Biafine pour les coups de soleil pour certains…). Je ferai un update en hiver si j’y pense 🙂 .

Et vous, avez-vous essayé ce(s) produit(s) ?
Les avez-vous comparé ? Si oui, lequel avez-vous préféré ?

Take Care 🙂 ,

Inmygalaxie*

Références pour en savoir + :
« Nourissant » => http://www.nivea.fr/Les-Produits/Soins-pour-le-Corps/Lait-corps-sous-la-douche/Lait-corps-sous-la-douche-nourrissant
« 
Hydratant » => http://www.nivea.fr/Les-Produits/Soins-pour-le-Corps/Lait-corps-sous-la-douche/Lait-corps-sous-la-douche-hydratant