82. Palette 5 Couleurs « Mystic Metallics », 864 « Constellation », Dior : Review

palete dior mystic metallic cover

Bonjour tout le monde 🙂 j’espère que vous allez bien !

Aujourd’hui, on va parler d’un produit que j’ai tant regardé, tellement désiré, à en lécher la vitrine littéralement… En fait, cet article aurait pu s’intituler sobrement « La Merveille ».
Mais le prix, ce frein éternel (lorsqu’on est héritier de rien de spécial, qu’on n’a pas forcément envie d’épouser un vieux milliardaire de 80 ans, et qu’on a pas de chance au loto!), était là pour m’empêcher de craquer. Avais-je vraiment besoin de ce produit ? Un produit de luxe, à un tel prix (50 à 55€ selon les endroits, tout de même!) était-il si indispensable, ou pouvais-je trouver un dupe ? Allait-il être à la hauteur de mes atteintes ?… Les revues sur les blogs / Youtube étaient comme des autoflagellations que pourtant je regardais avec plaisir, en souriant… Malgré le fait qu’il s’agissait d’une édition limitée et qu’elle a assez rapidement été en rupture de stock un peu partout, je le voulais, je le savais, et je me disais « un jour, tu seras mienne« … C’est en me baladant sur Liège, au début du mois de janvier, dans un Ici Paris XL, que j’ai vu la merveille, trôner dans une vitrine bien protégée, ornée d’un petit point vert « -30% ». Il n’en restait plus qu’une, non déballée. Je n’aurais jamais pensé qu’il en restait, encore moins en période de soldes. Mon sang n’a fait qu’un tour, et les sous reçus pour Noël un aller simple vers la caisse : la Merveille était mienne ! 

palete dior mystic metallic art

Il faut dire, je ne suis généralement vraiment pas produit de luxe. Je trouve ça cher, dupable. Si on met de côté l’aspect bijoux des packagings toujours somptueux, hyper bien travaillés, et le plaisir d’avoir de beaux produits estampillés de marques prestigieuses dans sa collection. J’ai toujours pensé qu’il est possible de trouver des produits similaires, de qualité, dans une gamme de prix plus abordable. En particulier pour les rouges à lèvres : oui ils sont très beaux, mais je trouve que très souvent ce ne sont pas des textures mattes ou des « stain » (quoi que les vernis et encres à lèvres commencent à sortir un peu dans toutes les marques), en somme, pas de quoi colorer les lèvres durablement, et mettre plus de 30€ dans un rouge à lèvres qui ne tient pas, ça me rend assez malade pour le coup, je dois dire. Il faut aimer ce genre de rouges à lèvres, en fait, et personnellement ce n’est pas trop ma tasse de thé :S . J’ai aussi toujours faussement l’impression (car c’est une idée reçue de ma part, mea culpa!) que les marques de luxe, des noms des grands couturiers, ont juste voulu investir le créneau de la beauté, en n’étant finalement pas des professionnels du maquillage. Bref, en pratique, ça me faisait toujours mal au coeur, relié directement à mon portefeuille dans ces moments, quand ma maman par exemple revenait avec son petit sac Marionnaud contenant son crayon et son rouge à lèvres fétiches de chez Yves Saint Laurent, pour une bonne cinquantaine d’euros, et moi je me disais « Ok, pour 60€, j’ai 2 rouges à lèvres et 2 crayons chez M.A.C, qui est une marque professionnelle ».

C’est en voyant la Merveille, que j’ai commencé à changer d’avis sur les produits de luxe, de marques prestigieuses. Depuis, grâce à une promotion chez Marionnaud, j’ai rajouté plusieurs produits de marques de grands couturiers à ma collection.  Cette merveille ? Il s’agit de la Palette 5 Couleurs « 864 Constellation » de la Collection Mystic Metallics chez Dior, pour l’automne 2013…

palete dior mystic metallic pack compo

Pour en parler, restons systématique, commençons par ce qui vient en premier : le packaging. Rien qu’à l’emballage en carton, on sait qu’on a à faire à un produit « différent ». Différent de ceux que j’ai l’habitude d’acheter, en tout cas. Le carton est bleu nuit et argenté, les écritures argentées sont en reliefs et en scintillent presque, « CD » est en relief derrière les informations… Déjà, à ce stade, on sait qu’on est sur un produit d’une gamme « supérieure ». Vous pouvez le voir ci-dessus, j’ai également repris la composition pour celles et ceux que ça pourrait intéresser 🙂 .

palete dior mystic metallic pack int

C’est lorsqu’on ouvre le carton que cela en devient encore plus somptueux. Le produit n’est pas laissé bêtement à l’abandon dans son petit carton, non ! Il est accompagné de son petit pochon en velours noir, griffé « CD » très discrètement. Ensuite, vient enfin le Graal : la palette en elle-même. Quel packaging… Quel raffinement ! Le liseré argenté sous tout le pourtour de la palette, le sobre « Dior » argenté au centre, les milles reflets dans l’écrin qui laissent apparaître, presque de façon holographique un très beau « CD » en bleu pétrol, au milieu du bleu nuit… Tout est bien pensé, bien construit, bien fini. C’est somptueux. Je comprends enfin mieux l’excitation qui m’était jusqu’à ce moment complètement étrangère et incompréhensible d’une personne se trouvant devant ce genre de produits. Ce packaging, c’est un bijou, ni plus ni moins.

palete dior mystic metallic plastique

Lorsqu’on ouvre la palette à l’aide du bouton poussoir (très pratique, jusqu’au bout, pour ne pas s’abîmer les ongles 😉 ) , on tombe sur la merveille et deux petits « pinceaux/éponges » double embouts dans leurs petits compartiments séparés, argentés et estampillés Dior, le tout protégé d’une plaque de plastique assez rigide, que je garderai pour protéger au mieux. La palette dispose aussi d’un miroir aussi large que son format, ce qui est aussi très pratique 🙂 .

palete dior mystic metallic couleurs

Une fois la protection retirée, on en vient au détails des couleurs, dans leurs petits compartiments à la forme classique des palettes 5 couleurs de chez Dior. Et là, mais REGARDEZ-MOI CES DETAILS taillés dans les fards !!! C’est absolument magnifique, du plus bel effet. Les détails sont assez fins, le relief précisément creusé dans le fard… C’est juste tellement beau qu’on prendrait bien deux palettes : une pour s’en servir, et l’autre pour l’admirer :p !

La pigmentation des couleurs est très bonne, sans être du feu de Dieu non plus. Mais je pense que c’est assez voulu, cette palette n’est pas faite pour créer les looks les plus voyants et flash qui soient. Ce n’est pas la pigmentation la plus folle que je connaisse, mais elle est vraiment plus que correcte, j’en ai été la première surprise. La couleur du centre est plus un enlumineur donc un peu moins intense que les autres, mais ça peut se comprendre. Leur texture est douce, pas trop poudreuse, un peu sur les détails pressés mais je pense que c’est normal. La tenue est excellente, avec une base (en ce moment, j’utilise celle de chez NARS) en tout cas (car j’en mets toujours!). Tout au long de la journée, les couleurs ne bougent pas, ne chutent pas, et ne perdent pas en intensité. Sincèrement, d’un point de vue qualité, je ne suis pas déçue, et loin des idées reçues que j’avais. Dans mes souvenirs de petite fille, les fards palettes de ma mère et de ma grand-mère que j’ouvrais en cachette étaient peu pigmentés, poudreux… Alors je ne sais pas si c’est que Dior a amélioré ses formules, ou que je m’y connais désormais un peu plus sur le maquillage, mais je n’ai vraiment aucune remarque négative à faire sur le sujet.

Détaillons maintenant ensemble les couleurs, numérotées de 1 à 5 sur la photo plus au dessus. Je trouve que celles-ci sont très en harmonie ensemble, et que malgré la tonalité des nuances de roses à violet, l’or vient rehausser le tout, et le tout ensemble permet de créer des looks très différents, du plus « portable » tous les jours au plus sophistiqué.

Fard « 1 », au centre de la palette : cette première couleur est un rose pâle, assez soft et métallique. Il n’est pas pailleté, mais satiné et assez lumineux. Il convient très bien en enlumineur, ou sur la paupière mobile pour un look plus discret. 
Fard « 2 », en haut à gauche de la palette :
Ce fard est assez compliqué à décrire. Je dirais qu’il s’agit d’un mauve pâle aux sous-tons franchement gris, satiné, non pailleté. Il n’est pas vraiment métallique, ou en tout cas beaucoup moins que le premier ou le troisième fard par exemple. C’est une très bonne couleur de transition, de creux, ou pour la paupière mobile.
Fard « 3 », en haut à droite de la palette :
il s’agit probablement de mon fard préféré de la palette (oui c’est un doré, on ne se refait pas!). Je le définirais comme un or antique irisé, pailleté, métallique, mais doux, assez lumineux et modulable en intensité, suivant le nombre de « couches » appliquées. Je l’aime beaucoup non seulement sur la paupière mobile, mais aussi simplement au centre de la paupière, en « accent lumière », pour un effet plus subtil. Petit avantage, même s’il contient des paillettes (petits éléments qui ont de fortes tendances à créer des chutes assez dérangeantes!), je dois dire que je suis agréablement surprise dans le sens où ces paillettes là ne chutent pas, ou vraiment très peu. C’est une nuance d’or antique fascinante, que je ne possédais pas avant, et ne suis pas persuadée de pouvoir retrouver ailleurs.
Fard « 4 », en bas à droite de la palette :
ce quatrième fard est un peu le pendant du deuxième, en beaucoup plus foncé. C’est un violet aux sous-tons gris, ou en tout cas froid, un peu fumé, satin, pas vraiment métallique. Il contient de fines et subtiles paillettes aux reflets roses. Pour un look soft, c’est une bonne couleur pour créer de la profondeur au look. Sur un look plus chargé, il peut faire office de creux de paupière ou de couleur de transition. 
Fard « 5 », en bas à gauche de la palette :
mon deuxième fard préféré de la palette ! C’est un violet, avec des sous-tons tirant vers le rose. Il est assez vif, satiné, un brin métallique et surtout pailleté : il contient plein de micro-paillettes vraiment fines aux reflets roses et argentés. Cela le rend très scintillant mais sans exagération, juste assez pour sublimer un look en captant la lumière.

Et comme d’habitude, je ne vous laisse pas sans swatches, les voici :

palete dior mystic metallic swatch

Bien que sortie pour la collection d’automne, je trouve que cette palette (surtout pour les 3 premières teintes) a un côté très pastel, assez « fleuri », et pourra facilement s’intégrer à la saison printanière, car la « tendance » comprend des pastels pour ce printemps 2014. 

*

Vous l’aurez compris, je suis absolument raide-dingue-folle-amoureuse de cette palette. D’autant plus que c’est un objet que j’ai vraiment convoité, et qu’il s’est révélé être à la hauteur de mes atteintes, malgré toutes mes appréhensions. Les détails sur les poudres sont tellement beaux que j’en aurais presque hésité à m’en servir la première fois. Mais le maquillage n’est pas fait pour être laissé sur une commode uniquement pour l’admiration et le plaisir des yeux, n’est-ce pas ? 😉 Malgré mon a priori très marqué sur les palettes de luxe, celle-ci se révèle vraiment être d’une excellente qualité, avec des couleurs uniques, pas si facilement « dupables » finalement, et le tout enfermé dans un superbe écrin accompagne de son petit pochon, tous deux sobrement signés « CD » … Je dois avouer que le prix a énormément joué sur mon acquisition. Surtout avant Noël, je ne pouvais pas vraiment me permettre de mettre 50€ comme ça, même si je l’ai probablement fait plusieurs fois, petit à petit, en achetant d’autres produits moins chers, mais plusieurs, au lieu d’un seul plus cher… J’ai changé d’avis sur les produits de luxe grâce à cette palette. Désormais, je m’attarderai un peu plus sur les collections de ces marques, mais comme ici, je fonctionnerai au coup de coeur. Si le coup de coeur que j’ai pour un de ces produits dépasse mon envie des autres produits sur ma wishlist, alors je céderai. Un vieil adage dit « la qualité est préférable à la quantité » , et malgré mon âme de collectionneuse, je suis assez d’accord 😉 …

Cette palette m’a coûté 36€75 au lieu de 52€50 chez Ici Paris XL.

Et vous, avez-vous testé cette collection? Des produits Dior?
Quel est votre avis sur les produits de luxe ?

Take Care 🙂 ,

Inmygalaxie *

En savoir plus :
Cette palette était une édition limitée, il n’est donc plus possible de la trouver en dehors des sites comme Ebay, par chance, ou « d’occasion ».
http://www.temptalia.com/dior-constellation-864-eyeshadow-palette-review-photos-swatches
Site de Dior : http://www.dior.com/beauty/fr_be/parfum-et-beaute/maquillage/look/mystic-metallics-fall-look-2013/pr-falllook2013-Y0148653-palette-fards-a-paupieres-haute-couleur.html

Publicités

4 réflexions sur “82. Palette 5 Couleurs « Mystic Metallics », 864 « Constellation », Dior : Review

  1. Je ne suis pas trop branché palette de luxe, le prix me fait juste bondir. Mais il faut reconnaitre qu’en principe ils font très fort sur les packaging.
    En fait j’aurais trop peur de l’utiliser mdr.
    Ca fait un peu cher la déco ^^

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s