54. Stick asséchant camouflant anti-imperfections, Normaderm, Laboratoires VICHY : Review

vichy-normaderm-stick-assechant-025g

Bonjour tout le monde ! J’espère que vous allez bien et que vous passez un bon week-end ! 

Aujourd’hui, je vous retrouve pour parler d’un nouveau produit de la gamme « Normaderm » des Laboratoires VICHY, destinée aux peaux à imperfections : le stick asséchant-camouflant anti-imperfections. Quoi de plus désagréable que sentir un bouton vouloir pointer le bout de son nez, en se démaquillant, et savoir que demain matin cette vermine se sera frayée un chemin sur la surface de notre visage, sans que nous puissions y faire quoi que ce soit ? Avec la promesse de venir à bout de ce phénomène, ce stick avait tous les arguments pour me tenter : en plus de camoufler les imperfections, ce stick est également censé les assécher, afin qu’elle disparaissent à tout jamais ! Début septembre, il a donc atterri dans mon panier … Ce stick contient 0,25 gramme de produit et je l’ai acheté dans une pharmacie/parapharmacie d’Avignon pour 7€50 . Désolé, la première photo n’est pas de moi, car prendre le stick en photo correctement avec mon appareil photo préhistorique n’était pas chose facile, tellement que j’ai fini par abandonner :p !

Côté packaging, le carton contient toutes les informations à savoir, et le produit est sous forme d’un petit « stylo » en plastique vert (couleur choisie pour la gamme Normaderm par Vichy), assez résistant ma foi. Le stylo se « tourne » pour faire sortir la mine, assez fine et donc fragile : il ne faut pas en faire sortir trop et ne pas appuyer trop fort. La première constatation à faire est que le produit est teinté, ce n’est donc pas une teinte universelle, du genre translucide ! Première déception, car celle-ci ne correspond pas à ma carnation (d’hiver :p ) d’au moins une nuance. Côté « composition », le produit est hypoallergénique, non comédogène, sans paraben et formulé pour peaux sensibles. Ceci constitue donc un bon point. Le stick ne sent rien de particulier. En ce qui concerne l’application, il faut appliquer le stick localement sur les imperfections (boutons, rougeurs, cicatrices), en évitant le contour des yeux, et renouveler l’application autant de fois que nécessaire pendant la journée. 

C’est justement à l’application et au constat de son efficacité que les choses se corsent. En effet, le stick n’étant pas adapté à ma carnation, j’en mettais sous mon fond de teint pour commencer. Sauf qu‘au cours de la journée, celui-ci migrait exactement sur la zone où j’avais appliqué le stick. De plus, l’imperfection n’était pas vraiment camouflée. J’ai donc décidé de l’appliquer pendant la nuit (je me réveille souvent pendant la nuit donc chaque fois que j’en avais la force, j’en remettais un petit coup). A mon grand désespoir, les boutons ne sont sont pas asséchés, ou alors très légèrement. Je l’ai testé pendant un moment, mais malheureusement, malgré tous les espoirs que j’avais placé en ce produit, le constat a été sans appel : il n’assèche que très très peu mes boutons naissants, et surtout, ne camouflent pas efficacement les imperfections pour plusieurs raisons. En effet, le stick n’est pas adapté à ma carnation, migre pendant la journée, et, pour couronner le tout, n’est pas très couvrant. Pour vous rendre compte de sa couvrance plus que légère, je vous propose un avant/après. J’ai dessiné une croix sur mon bras au stylo bille noir, que j’ai ensuite essayé de camoufler avec le stick :

vichy normaderm stick croix

Après 4 passages du stick, voici le résultat : 

vichy normaderm stick croix test

La croix est toujours visible, après 4 épais passages avec le stick. Certes, la croix est noir, c’est donc pire qu’une rougeur ou un bouton. Mais ce qui ne se voit pas bien sur la photo c’est qu’en fait le produit s’est « fondu » avec la couleur de la croix, et donc la croix a été pseudo-camouflée car elle a été « dissoute ».

En résumé, vous l’aurez donc compris, je suis très déçue par ce produit qui avait tout pour être génial : un stick dont le format est facilement transportable (dans une trousse/plumier pour les belges, dans le sac), avec une composition assez satisfaisante et des promesses magiques ! Malheureusement, le pouvoir asséchant n’est pas présent (un coton imbibé d’alcool pendant quelques secondes sur l’imperfection avant d’aller dormir, et le matin, j’obtiens de bien meilleur résultat, même si c’est beaucoup plus agressif et pas très conseillé), et le pouvoir camouflant n’est pas assez présent du tout pour moi. Maintenant, j’en ai lu de bons avis, donc je suppose qu’il peut convenir à certaines d’entre nous, mais il ne me convient pas à moi. C’est donc un produit qu’on peut qualifier de « flop » , qui ne fait pas son travail sur ma peau. Néanmoins, je n’ai pas eu de réaction suite à l’utilisation de ce produit (heureusement, il ne manquait plus qu’il fonctionne à l’envers!).

Et vous, avez-vous testé des produits de la gamme Normaderm de Vichy ?

Quel est votre flop du moment ?

Take Care 🙂 ,

Inmygalaxie *

Pour en savoir plus :
http://www.vichy.fr/anti-imperfections/stick-camouflant-anti-imperfections-normaderm/p1993.aspx
http://www.paradrugs.com/normaderm-stick-assechant-camouflant.html pour la France,

http://www.newpharma.be/pharmacie/vichy/70174/vichy-normaderm-stick-assechant-camouflant-anti-imperfections-0-28g.html pour la Belgique.

Publicités

3 réflexions sur “54. Stick asséchant camouflant anti-imperfections, Normaderm, Laboratoires VICHY : Review

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s