50. Palette/Quad « Smoked Cocoa », Collection Rihanna « Heart » M.A.C Fall/Automne, M.A.C. : Review

palettes rihanna smocked cocoa ouvert

Bonjour tout le monde ! J’espère que vous allez bien !

Et oui, comme l’indique le petit numéro au début du titre, c’est déjà mon cinquantième article ! Le temps passe tellement vite, ça fait déjà 4 mois que j’ai créé mon blog et je compte, toutes plateformes confondues, près de 80 abonné(e)s. Alors merci, merci du fond du coeur à tous, abonnés ou visiteurs de passage, de consacrer du temps à la lecture de mes articles, de liker, de commenter… Merci infiniment !

Aujourd’hui, je vous retrouve pour vous parler (mille ans après tout le monde) d’un produit que j’ai depuis plus d’un mois (non non, je ne suis pas DU TOUT en retard…) , dont j’ai rêvé et qui est désormais mien : le quad Smoked Cocoa de la collection Rihanna ❤ M.A.C pour l’automne, soit l’avant dernière collaboration (en collection complète) de M.A.C avec la star.Car oui, la belle originaire de l’île de la Barbade n’a pas dit son dernier mot chez M.A.C : elle sera l’égérie de la nouvelle campagne Viva Glam, pour laquelle un rouge à lèvres et un « gloss » estampillés Rihanna seront commercialisés « début 2014 » selon le Twitter officiel de la marque.

palettes rihanna packaging sorties

J’ai déjà consacré un article à l’autre quad de la collection, « Her Cocoa », dont vous pouvez retrouver la revue ici* . Certains passages seront très similaires, notamment le passage sur le packaging parce qu’il est identique. Cet article arrive un peu à retardement car, préférant les tons « chauds », je m’étais d’avantage ruée sur la Her Cocoa, qui contient toutes les nuances que j’aime porter au quotidien (de l’or, du cuivré…). Mais depuis quelques semaines, les températures chutant de plus en plus, j’ai pris d’avantage de temps pour tester la Smoked Cocoa, dont les couleurs sont plus froides, et plus smokey.

C’est parti donc pour la revue :

Parlons du packaging pour commencer. Il s’agit d’une palette de 4 fards du format « traditionnel » de chez M.A.C dont le « look » a été revisité par Rihanna herself (enfin herself, probablement pas, mais bon soit le visuel a été retravaillé pour la collaboration ^^) . Le noir a donc été délaissé pour arborer un contour rose-gold, un corps rose pastel, et une vitre ornée du symbole « R » de Rihanna, en rose pastel également, ainsi qu’un « RiRi ❤ M.A.C » en rose bonbon/barbie, de l’écriture manuscrite de la chanteuse. Je vous ai déjà fait part de ma mini-allergie au rose, et donc je n’aime pas trop la couleur de ce packaging. Mais évidemment, ce n’est là que mon avis personnel sur le sujet. Pour ce qui est de son côté pratique, c’est un format traditionnel de chez M.A.C donc je n’ai rien à redire dessus. Cette palette a tout le nécessaire absolument suffisant pour créer plusieurs looks et se permettre de n’emmener qu’elle en week-end ou en vacances, pour ne pas se charger de 10000 trucs voire de palettes beaucoup plus volumineuses (je pense notamment aux Naked et Naked 2… Et bientôt, Naked 3 😀 !). Cependant, contrairement au principe de base du quad rechargeable de chez M.A.C (à l’aide des recharges « Pro Palette »)ces fards ne sont pas aimantés, ils sont « collés » dans le packaging, on ne peut donc pas les enlever/repositionner à notre guise… C’est un petit point négatif, qui ne me gène pas car en fait je ne les aurais probablement jamais déplacé même si l’option était réalisable, mais je sais que cela pourrait agacer certaines d’entre nous 🙂 !

palettes rihanna smocked cocoa teintes

Rentrons maintenant dans le vif du sujet, parlons des couleurs 🙂 ! Cette palette est donc une palette « smokey », allant du blanc (fard numéroté « 1 ») au noir (fard numéroté « 4 »). Ce sont des couleurs qui vont à toutes les carnations, toutes les couleurs d’iris, qui sont intemporelles, mais qui, je trouve, conviennent particulièrement à la saison hivernale, où les températures chutent. Bien que l’envie de smokey n’ait pas de saison définie 😉 . Bref, Rihanna frappe juste encore une fois, en ne se « mouillant » pas trop sur les coloris. A l’instar du premier quad que je vous ai présenté, le Her Cocoa, on retrouve des teintes qui conviendront à chacune d’entre nous, et qui traversent les saisons. La tenue de tous ces fards à paupières est excellente (avec une base bien entendu, je ne me maquille jamais sans!). Je vous propose de parler de chaque fard plus en détail, en fonction des petits numéros que je leur ai attribué 🙂 :

1) Le premier fard, portant le numéro « 1 », est défini par la marque comme étant « un champagne froid ». Personnellement, le champagne est pour moi quelque chose de plus rosé ou doré, alors je le vois plutôt plutôt comme blanc cassé, très légèrement grisé. Il est satiné, irisé », sans paillettes au sens propre (quelques toutes minuscules paillettes scintillent très subtilement, il faut vraiment regarder de près pour les voir). C’est une teinte que je trouve « givrée », exactement dans les nuances de blanc disponibles pour les décorations de Noël, si vous voyez ce que je veux dire. J’aime beaucoup ce fard, il est très lumineux et très peu poudreux. Je l’utilise sur la paupière mobile ou dans le coin interne pour une touche de lumière. C’est certainement mon préféré de la palette.

2) Le numéro « 2 » est défini comme un « gris moyen sourd ». Je suis assez d’accord avec ça. C’est une teinte un peu cendrée, grise mais tirant un peu sur le marron je trouve. Sa texture est matte, aucun effet irisé ou pailleté. La texture est très agréable, un peu satinée. C’est une couleur que je qualifierai « d’originale » car je n’en ai aucune similaire. Par contre, ce fard est assez voire très poudreux ! Ce n’est pas gênant lorsque je l’utilise dans le creux de l’oeil (sous l’arcade sourcilière), mais utilisé sur la paupière mobile, l’application peut poser problème en raison des chutes… Une fois appliqué, il tient en revanche très bien. Ce n’est pas le fard le plus pigmenté de la palette, l’opacité et la pigmentation sont modulables. C’est un fard que j’affectionne 🙂 !

3) Le fard numéro « 3 » a pour définition, sur le site de la marque : « noir aux perles d’argent ». C’est assez vrai, même si je trouve que « noir » c’est un peu excessif. C’est un anthracite foncé (peut-être qu’il ressort ainsi en raison de sa concentration en paillettes), à la texture matte mais pailletée. De multiples paillettes, qui ne sont pas très grosses, jouent de leurs reflets. C’est une belle couleur, dont l’intensité est modulable. En effet, ce n’est pas non plus le fard le plus pigmenté de la palette. Pour un résultat très chargé, il faudra en repasser plusieurs couches. Le fard est peu poudreux, je l’utilise dans le creux ou sur le coin externe de l’oeil, je n’ai jamais essayé de le porter sur la paupière mobile. J’aime aussi ce fard, qui peut très bien s’accorder dans un maquillage pour les fêtes (vous allez vous dire qu’en fait je les aime tous, et vous avez raison ! :p )

4) Enfin, le fard numéro « 4 », et dernier du quad, répond à la définition de « noir charbonneux ». Alors ce fard, c’est toute une histoire. En effet, j’en ai vu beaucoup d’avis négatifs sur les articles des blogueuses américaines (qui ont tout en avance, et encore plus lorsqu’elles ont des partenariats, veinardes!) et je vais vous expliquer pourquoi. Lorsqu’on dit « noir charbonneux », ça évoque, normalement, un noir à la texture matte, très pigmenté, agréable à travailler pour un effet « fumé ». Oui, mais voilà : quand l’heure du swatch a sonné, on tourne son index une fois dans le fard, on le passe sur le dos de notre main… Et là : pas de pigmentation. Au mieux, on dirait un gris foncé cendré. On vérifie, mais non, la couleur a bien transféré de notre doigt, où la couleur a l’air très pigmentée, à notre main, où l’effet est celui d’un étalage de cendres froides. Tout le monde a crié au scandale, aux vues de la déception que je peux comprendre, et cela a beaucoup joué dans les notes attribuées à cette palette par les grandes blogueuses de la planète beauté. En lisant tout ceci, j’ai énormément hésité à prendre cette palette : je n’avais pas besoin de teintes pour réaliser des smokey, c’est vrai (mea culpa, mais je suis faible!) et aussi, cette histoire de fard noir qui ne l’était pas me chagrinait. Mais à la sortie, je me suis dit « fuck it » et j’ai quand même pris les deux (ok, le fait que mon chéri m’offre la Her Cocoa m’a aussi grandement influencée! Merci encore, même s’il ne lira probablement jamais cet article 😉 ). Alors je ne vais pas prendre la défense de M.A.C, ni de Rihanna, qui pour le coup, ont dérouté tout le monde, mais maintenant que j’ai la palette entre les mains, j’en ai un tout autre avis. En effet, je pense que tout le monde s’est déchaîné sur le manque de pigmentation du fard… Alors qu’à mon sens, il n’a pas été prévu pour ça. C’est vrai, un noir très pigmenté, on trouve ça dans à peu près toutes les marques. Et si on regarde la palette dans sa globalité, on comprend que la pigmentation n’était absolument pas le mot d’ordre lors de la création du quad. Si on prête attention au nom même du quad, il contient le mot « Smoked » qui signifie « fumé » en français. Et je pense que la palette a plutôt été créé dans cet esprit de couleurs vraiment fumées, où il faut jouer avec les intensités (un passage pour un effet plus en transparence, plusieurs pour une opacité plus affirmée), et les effets proposés par les fards, pour sortir un peu de la conception « classique » du Smokey, tout en restant sur des basiques. Si ça se trouve, je me plante complètement, et je fais l’apologie d’un « foirage » complet de la part de M.A.C, mais c’est en tout cas l’avis que j’en ai après quelques semaines d’utilisation. Le fard se travaille bien, et permet d’autres effets qu’un noir charbonneux bien pigmenté classique. Appliqué dans le creux ou en coin externe, il offre plusieurs rendus en fonction du nombre de « couches » que l’on superpose. C’est une couleur certes déroutante par rapport à la vision qu’on a des clichés du smokey, mais intéressante à exploiter. Enfin c’est mon avis personnel, et je peux tout à fait comprendre la déception de certaines utilisatrices.

Voici les swatchs que je vous propose, réalisés sans flash (pour bien voir les numéros 2,3 et 4, j’ai dû effectuer plusieurs passages) :

palettes rihanna smocked cocoa swatch

En résumé, malgré cette pigmentation déroutante des deux derniers fards, et la texture poudreuse du deuxième fard, j’aime beaucoup cette palette qui reste sur quelque chose de basique : le smokey eye, tout en s’affranchissant de quelques codes pré-établis dans le domaine. Je trouve le deuxième fard très intéressant, c’est une couleur que je n’avais pas et vers laquelle je ne me serai pas spontanément dirigée, et qu’au final j’adore. J’aime beaucoup le premier fard, givré, qui est une teinte très en vogue pour l’hiver. Et j’aime, malgré leur pigmentation étrange, les deux derniers fards qui permettent un jeu fumé, certes un peu fastidieux, mais intriguant et intéressant à exploiter. Pour moi, la palette est réussie. Ce n’est peut-être qu’un raté fortuit de la part de M.A.C, mais qui finalement a su me séduire et piquer ma curiosité. Si la palette a vraiment été créée dans ce but-là, c’est pour moi une très bonne chose car la marque revisite un classique et le renouvelle, le tout en un seul quad qui peut s’emmener partout !

*

Et vous, avez-vous craqué pour l’une des collections en collaboration avec Rihanna (ou plusieurs) ?

Que pensez-vous de cette palette, si vous l’avez ?

Pensez-vous craquer pour la dernière collection en collaboration avec Rihanna, celle d’hiver, qui sortira début décembre ?

*

Avant de vous libérer, je voulais juste rajouter un petit mot pour vous redire MERCI ! Du fond du coeur, vraiment ! Je n’aurais, il y a encore 6 mois, jamais pensé me lancer là-dedans, et encore moins que ce blog susciterait ne serait-ce qu’un timide intérêt ! Je le disais, aujourd’hui, vous êtes 69 sur Hellocoton, 8 sur Twitter, 7 sur WordPress, et 5 sur Instagram. Même si certaines personnes me suivent sur plusieurs « plateformes », je pense qu’on arrive environ à 80 followers différents, on a dépassé les 3100 visites en 4 mois et pour ça, un IMMENSE MERCI ! Il n’y a pas de police assez grande sur WordPress pour vous écrire cet immense merci, mais je pense de plus en plus à vous récompenser pour votre fidélité et vos lectures assidues, alors… Stay tunned 🙂 !

*

Take Care 🙂 ,

Inmygalaxie *

Pour en savoir plus : 
http://www.maccosmetics.fr/product/154/26839/Products/Yeux/Ombre-paupires/Ombres-paupires-x4-Smoked-Cocoa/index.tmpl pour la France, la palette est toujours disponible pour le prix de 39€ ,
http://www.maccosmetics.be/product/154/26839/Products/Yeux/Ombre-paupires/Ombres-paupires-x4-Smoked-Cocoa/index.tmpl pour la Belgique, la palette est toujours disponible au prix de 42€

Publicités

8 réflexions sur “50. Palette/Quad « Smoked Cocoa », Collection Rihanna « Heart » M.A.C Fall/Automne, M.A.C. : Review

  1. Cette palette a l’air vraiment magnifique ! Je n’ai pas beaucoup de fards MAC, juste des fards d’occasion que j’ai achetés sur des vide vanity (en fait, ca me déplait pas de les acheter d’occaz car j’ai la mauvaise habitude de ne pas utiliser les produits que j’achète neuf et chers pour ne pas les abimer. C’est vraiment bête… Du coup, comme ces produits sont déjà utilisés, je peux les utiliser lol.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s